Rechercher

26.03.21 - Lorsque l’ISO et l’énergie font plus qu’isoler

Acteurs des CEE, il ne vous aura pas échappé que la 5ème période d’obligation d’économie d’énergie arrivant du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2025 comporte son lot de nouvelles orientations : de conservations et de changements majeurs.


Si, pour les Obligés, les coefficients d’obligations suivent les ambitions et nécessités d’une politique volontaire (la politique…), du coté des Délégataires il se dessine notamment :


  • le renforcement des politiques de contrôles et des taux minimums de contrôles sur les opérations standardisées

  • la généralisation de l’obligation de certification ISO 9001 :2015


Et comme il y a « certification (*1) », « certification (*2) » et « certification (*3) »: THAUMASIA vous présentera avec plaisir son expérience dans le domaine de la certification(*1) ISO 9001 des acteurs des CEE et de l’accréditation ISO/IEC 17020 des organismes d’inspection.


  • (*1) : désigne une certification déployée telle un véritable moteur de croissance du Délégataire et lui assurant des relations harmonieuse tant en interne qu’avec les parties intéressées intéressantes (le PNCEE…)

  • (*2) : concerne une certification faite pour obtenir un coup de tampon ISO de formes diverses et variées, et demeurer ainsi dans le club très fermé des Délégataires. Reposant souvent sur une documentation stérile et apportant plus d’efforts, de larmes et de sueurs qu’elle ne rapporte d’avantages. Mais cela… ce n’est pas avec THAUMASIA.

  • (*3) : compare la certification ISO 9001 à un parapluie de plus en plus étroit sous lequel quelques organismes aussi peu regardants que recommandables s’abritent encore en pensant à l’âge d’or de l’attaque des diligences. En parler plus serait un manque de respect pour la planète.






1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout